Croire

Believe2

Haha il vous fait peur ce titre hein ? En France on ne parle pas souvent religion. Ah zut, j’ai dit le mot tabou ? Vous n’avez pas encore fui ? Tant mieux, car ce n’est pas de ce genre de croyances que je voulais parler. D’ailleurs, je me suis faite la réflexion dernièrement, cela fait des années qu’on ne parle pas ouvertement de nos croyances profondes, on dit qu’on ne doit pas parler religion et politique.
Pensez-y un peu. Faisons un jeu ensemble : quel est le premier mot qui vous vient à l’esprit quand je vous dire « croire » ? Plus ça va, plus cette « peur », plus ce « recul » (que les gens disent prendre car la vie privée doit rester privée) sont tolérés, moins le fait que les gens aient des croyances, quelles qu’elles soient, l’est. ~ Premier déclic ~

Lorsque j’ai commencé ce blog, je venais de faire le nettoyage dans ma vie. J’ai coupé les ponts avec certaines personnes, suis rentrée de nouveau en contact avec d’autres. Je me donne dorénavant des buts. J’essaie de rester ouverte et honnête envers moi-même, ce qui me permet de l’être avec ma famille et mon entourage. Tout ça c’est très bien, mais ce n’est pas pour rien qu’on parle du grand nettoyage du printemps. On le refait tous les ans, après l’hiver, quand les beaux jours reviennent que l’on peut tout ouvrir en grand, que l’on veut casser notre train-train qui s’est installé en automne puis en hiver, et que le moral est au beau fixe.
Mon but n’est pas d’avoir à refaire ce genre de grand nettoyage tous les ans, je suis en train de me fixer des buts car j’ai envie de reprendre des bonnes habitudes. Pour utiliser une métaphore facile (car en partie vraie) je suis en train de faire un régime. Je réapprends à manger, bouger, vivre, entretenir mes relations etc. Je ne vise pas le régime yoyo où l’on perd beaucoup au départ et nous retrouvons soit à persévérer de manière obstinée et têtue pour nous retrouver en carences, ou au contraire pour craquer et reprendre le poids que l’on voulait ou devait éliminer.
Si le régime ne marche pas se dira : « Je n’étais pas assez motivé(e). », « Je ne m’étais pas fixée un but de mon niveau. » ou encore « Je n’avais pas assez de volonté. » Est-ce que vous avez vu le point commun? La négativité. Le fait de se tirer soi-même vers le bas. ~ Deuxième déclic ~ 

Sans parler de réussir à atteindre des buts que l’on se fixe comme atteindre un poids idéal, maintenir un rythme de vie sain, réussir à garder des relations saines, si l’on croyait simplement en nous-même, la donne serait sûrement changée. Certes, se tirer vers le bas c’est une chose qui freine déjà énormément; qui nous empêche d’avancer ou nous bloque, mais croire, vraiment croire, c’est le premier pas. J’en ai l’intime conviction. Si l’on croit en quelque chose, on n’a pas besoin de preuve physique et tangible, c’est quelque chose que notre cœur nous dit et non pas quelque chose que le cerveau nous dicte.
Si l’on se fixe un but et que l’on croit à sa capacité de l’atteindre, que l’on croit aussi en ce but, il n’y a aucune raison que l’on échoue. Si la logique nous dicte de faire quelque chose, on le fera. Par contre, on se trouvera plus facilement des excuses. « Pas aujourd’hui, je suis fatigué(e). », « Le temps ne s’y prête pas vraiment. » Ah ça, des excuses je suis parfois une vraie pro pour m’en trouver. Mais j’ai décidé de dire stop à ça. J’ai envie, d’y arriver. Je crois que je vais y arriver. Je sais que j’y arriverai. ~ Troisième déclic ~

Note pour moi-même : Crois en toi-même, car personne ne le fera pour toi.

Publicités

Une réflexion sur “Croire

  1. Coucou 🙂

    Le grand ménage de printemps, à force de le pratiquer régulièrement, j’ai fait un sacré vide autour de moi … ne reste que quelques rares personnes sur qui je sais pouvoir compter et réciproquement !

    Croire … je ne crois plus à grand chose, ni en grand chose … j’ai pris trop de coups, trop de baffes dans la g….. je prends le bon comme le mauvais avec la même philosophie, genre « la vie, ça va, ça vient »

    Me fixer des buts pour avancer, je pratique, intensément, à coup de listes avec des cases à cocher, une liste tous les jours reprenant tout ce que j’ai à faire, tout ce que je dois faire même si je n’en ai pas envie. C’est un progrès. Il y a quelques mois, j’ai buggué (erreur système, crash du disque dur, black out, on peut mettre le mot qu’on veut, le résultat a été trois semaines de prostration dans le noir où j’ai sérieusement envisagé la fin de partie et l’effacement de la sauvegarde). Depuis, le seul moyen que j’ai trouvé pour mettre un pied devant l’autre et tenter de me reconstruire, ce sont ces « fichues » listes. Je coche les cases, j’xp, je monte les levels un par un. Ça marche plutôt bien puisque je suis debout et que j’avance.

    La foi … je suis ravie que tu la trouve et que tu la puises en toi ! Je te souhaite de tout coeur qu’elle te fasse déplacer tes/les montagnes 🙂

    Bonne soirée 🙂

    Bisous ❤

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s