Note d’ouverture

note d'ouverture

♫♪ English version here ♪♫

Laissez-moi vous présenter brièvement ce blog, ou du moins l’idée que j’en ai et le but que je me fixe. Pour cela je vais vous mettre en situation : ma vie est quelque chose de long, plat, morose. On me pose si souvent la question « Quoi de neuf ? » que j’en suis venue à détester cette question. Rien de neuf. Ben non. Pas depuis avant-hier. Désolée si ma vie n’est pas fascinante ! Ma fille va bientôt avoir un an, donc pour l’instant je réponds « je prépare l’anniversaire. J’ai hâte d’y être ». Mais j’avoue que le répéter à différentes personnes, ou parler de l’avancement d’un goûter d’anniversaire c’est lassant. ~ Premier déclic ~ 

Dernièrement il y a eu plus d’une situation qui a chamboulé ma petite vie bien paisible. Je suis passée dans les fameux méandres de la vie. Il y en a de temps en temps des méandres. Pour ma part je suis quelqu’un de très émotive et les méandres ont souvent à voir avec un trop pleins de sentiments qui m’assaillent car je me complais dans la platitude de ma petite vie, je ne dis rien, garde en moi-même et ça finit par déborder un peu comme le principe de la goutte d’eau qui fait déborder le vase. ~  Deuxième déclic ~

Mais ce qui m’a en partie assailli dernièrement sont les méandres de mon homme. Car même si nous vivons une petite vie paisible, ce qui affecte l’un, affecte l’autre. ~ Troisième déclic ~

Et ça m’a donné envie d’écrire. D’accord, ma vie n’est pas fascinante, mais de là à la qualifier moi-même de morose ? C’est qu’il y a un problème et je dois y remédier. J’ai toujours aimé écrire et assister à des situations étranges, voire incroyables dernièrement m’a donné envie d’écrire, de partager. Et ainsi naquit l’idée de créer ce blog hier soir. Et oui, je me suis dit qu’agir sur un coup de tête ne me ferait pas de mal, car ma vie en a besoin en ce moment.

Ce matin, l’idée a eu le temps de se transformer en projet, la nuit a porté conseil il faut croire. Au lieu de simplement me satisfaire d’un blog type « journal », où je vais transmettre les derniers événements de ma vie, j’ai envie de transmettre une moral avec mes histoires. Ne pas faire quelque chose uniquement basé sur ma personne, ma vie, mon parcours, mais essayer de partager mon vécu, de manière à faire des notes pour moi-même, voire pour ceux qui seront assez curieux pour me suivre. Car si la vie nous permet une chose, c’est apprendre à travers notre vécu, nos expériences.

Note pour-même : un peu de spontanéité empêche quelque chose régulier de devenir morose.

P.S. : La photo représente les Gorges du Tarn, Aveyron, France. Elle n’est pas de moi.

Publicités

2 réflexions sur “Note d’ouverture

  1. Pingback: Sortir de sa zone de confort | Note pour moi-même

  2. Pingback: Eaux tumultueuses | Note pour moi-même

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s